Génération connectée

Edito
03/11/2017

Le billet d'humeur d'Yves Thuriès - novembre 2017, Thuriès Gastronomie Magazine n°294

« Liker », partager, poster, twitter, commenter sont désormais des actes banals pour beaucoup. En quelques années, les réseaux sociaux ont envahi notre quotidien et l’univers de la gastronomie n’échappe pas à cette propagation.

Il ne suffit pas d’être un chef cuisinier ou pâtissier talentueux pour être reconnu, il faut également être un communicant particulièrement efficace. 

Les réseaux sociaux sont l’un des outils privilégiés par les professionnels. En un simple clic, il est possible de « suivre » Christophe Michalak, Guillaume Gomez, Cédric Grolet ou encore Jean-François Piège et ainsi être au fait de leurs dernières actualités.

En effet, les réseaux sociaux apportent de nombreux avantages par rapport à d’autres supports de communication. Ils permettent de toucher un large public à moindre coût ; un simple smartphone, une connexion Internet et un peu de temps suffisent pour diffuser une information, qu’elle soit d’ordre professionnel ou privé. Ils peuvent aussi prendre des proportions énormes, faire boule de neige et provoquer un « buzz » volontairement ou involontairement. La proximité entre le chef et le client est réduite à son minimum, le chef peut répondre instantanément à la question d’un internaute concernant une recette, un menu, une réservation, etc.

Toutefois, toute médaille a son revers. Même si l’on maîtrise totalement son propre réseau social en ne diffusant que les informations que l’on souhaite, on ne maîtrise pas les actions et réactions des autres internautes, et l’on s’expose donc à une critique publique. Et on le sait, certains ont la critique facile… Surtout derrière un écran où chacun peut s’improviser critique gastronomique sans même n’avoir jamais réussi une mayonnaise ou une crème anglaise, et sans se soucier de l’impact négatif qu’ils peuvent provoquer ! Une prudence s’impose donc vis-à-vis de ces technologies.

C’est d’ailleurs dans l’objectif de limiter les abus, que de récents décrets visant notamment les moteurs de recherche, les comparateurs mais également les réseaux sociaux tendent à renforcer la transparence et la loyauté de ces derniers.

Les réseaux restent un outil fantastique, universel et incontestablement ancré dans notre époque.

Cependant, l’important n’est pas tant d’être dans la tendance mais d’être dans la bonne direction.

S'abonner à un magazine de référence

Thuriès Gastronomie Magazine
Abonnez-vous !

Recevez chez vous vos 10 magazines par an et bénéficiez d'un accès exclusif à votre espace abonnés incluant :

-Plus de 3000 recettes et 12000 procédés de plus de 400 chefs (avec moteur de recherche multi-critère)

-Vos magazines en version numérique (PDF & Visionneuse) pour nous suivre sur tablettes et smartphones

-La galerie photo de nos reportages

 

Je m'Abonne !

 

Newsletter,

restez informé de nos actualités, de nos offres, de notre agenda...