Le bonheur est dans l’assiette

Edito
10/11/2015

Le Billet d'humeur d'Yves Thuriès - Décembre 2014, Thuriès Gastronomie Magazine n°265

 

Une étude du Boston Consulting Group réalisée auprès de 2 500 consommateurs de chaque pays de l’Union souligne que 25 % des Européens ont réduit leurs dépenses alimentaires et non alimentaires en 2013. Comparativement, lors de la crise de 2009, ils étaient 33 %.

La baisse du pouvoir d’achat semble en être le facteur principal.

Le budget des Français s’adapte et les modes de consommation évoluent. En effet, en ce qui concerne l’engouement pour les restaurants gastronomiques, les Français sont aujourd’hui 30 % à regarder leur portefeuille avant de s’offrir une bonne table, alors qu’ils étaient 54 % l’année précédente.

Contrainte financière oblige, 47 % des Français estiment qu’un restaurant gastronomique peut proposer des repas entre 36 € et 50 €, élément pouvant expliquer l’attrait pour les concepts « bistrot-gastro » de ces dernières années. Que les professionnels se rassurent, les Français sortent, et les tables les plus intimistes, avec un concept innovant et à des prix abordables, tirent clairement leur épingle du jeu.

Au restaurant comme à la maison, les Français se reconcentrent sur des plaisirs simples et accessibles, réorientent leur consommation sur les produits locaux et faits maison.

En effet, le regain d’intérêt pour la gastronomie et la cuisine que nous avons pu constater ces dernières années, se traduit aujourd’hui par la pratique régulière ou occasionnelle de la cuisine pour 84 % des Français.

La cuisine et la gastronomie sont clairement devenues des domaines « bankables » et l’attrait, relativement récent des médias pour les métiers de bouche, est là pour nous le rappeler.

En 26 ans d’histoire, le Thuriès Gastronomie Magazine a toujours promu le savoir-faire des chefs, la qualité des produits et de la technique, nous avons vu les modes filer et défiler. L’engouement des Français pour la cuisine est une de celles dont nous nous réjouissons le plus, pourvu que cela dure…

Une autre étude de l’Institut CSA, démontre que 8 Français sur 10 se disent heureux malgré une période plutôt morose et pessimiste. Pouvons-nous faire un lien de causalité entre nos nouvelles pratiques culinaires et notre sensibilité au bonheur ?

 

Un bon repas en famille ou entre amis, au restaurant ou chez soi, reste un plaisir dont les Français ne veulent pas se priver !

 

En vous souhaitant, chers lecteurs, joyeux Noël et bonnes fêtes !

S'abonner à un magazine de référence

Thuriès Gastronomie Magazine
Abonnez-vous !

Recevez chez vous vos 10 magazines par an et bénéficiez d'un accès exclusif à votre espace abonnés incluant :

-Plus de 3000 recettes et 12000 procédés de plus de 400 chefs (avec moteur de recherche multi-critère)

-Vos magazines en version numérique (PDF & Visionneuse) pour nous suivre sur tablettes et smartphones

-La galerie photo de nos reportages

 

Je m'Abonne !

 

Newsletter,

restez informé de nos actualités, de nos offres, de notre agenda...