Les 50 Best ?

Edito
10/11/2015

Le Billet d'humeur d'Yves Thuriès - Juillet/Août 2014, Thuriès Gastronomie Magazine n°261

 

Cette année encore, le magazine britannique Restaurant a publié son classement mondial des 50 Best. Autrement dit, des 50 Meilleurs restaurants du monde. Aucune table française dans les 10 premiers ; cela ne serait risible que si c’était pris au sérieux.

Bravo et félicitations aux heureux élus, mais être sélectionné dans un classement qui, chaque année, provoque d’immenses vagues de protestation n’est pas une merveilleuse référence.

Des plus grands restaurants du monde liés à des scandales alimentaires, des démissions fracassantes de certains membres très déçus d’un jury dont la crédibilité est régulièrement remise en cause : copinage, lobbying, tables sélectionnées sans avoir été visitées... L’un d’entre eux a carrément dénoncé un classement qui fait un buzz disproportionné et qui reposerait sur « une méthodologie et une déontologie plus que douteuses »…

Une seule chose est sûre, la France est la laissée-pour-compte.

Pourtant, elle est le seul pays dont la gastronomie est reconnue comme patrimoine immatériel mondial à l’Unesco. Et c’est d’ailleurs en France que se sont formés la plupart des meilleurs cuisiniers du monde (du dit classement).

Cela est tout de même paradoxal…

Assisterions-nous à la révolte d’une nouvelle élite de communicants qui, pour faire le buzz, se réjouit avec délectation que les dix meilleurs cuisiniers du monde soient de n’importe quelle nationalité, mais surtout pas français.

Pourtant, en France point d’intoxications alimentaires. Et l’on y retrouve bien moins qu’ailleurs toutes ces textures gluantes glorifiées par une certaine presse en quête de popularité et en passe de devenir ringarde. Car aujourd’hui, la raison et l’intelligence

de nos cuisiniers français et de partout dans le monde les mènent vers les produits naturels, quand ils ne sont pas bio.

Au risque de se montrer plus classique, mieux vaut obtenir l’onctuosité d’une sauce par une bonne réduction que par l’ajout d’un produit chimique aux vertus potentiellement nocives.

 

Dans une époque où l’on dénonce tous les additifs contenus dans les produits industriels, veillons à ce que notre cuisine française ne tombe pas dans ce travers.

S'abonner à un magazine de référence

Thuriès Gastronomie Magazine
Abonnez-vous !

Recevez chez vous vos 10 magazines par an et bénéficiez d'un accès exclusif à votre espace abonnés incluant :

-Plus de 3000 recettes et 12000 procédés de plus de 400 chefs (avec moteur de recherche multi-critère)

-Vos magazines en version numérique (PDF & Visionneuse) pour nous suivre sur tablettes et smartphones

-La galerie photo de nos reportages

 

Je m'Abonne !

 

Newsletter,

restez informé de nos actualités, de nos offres, de notre agenda...