L'espérance de vie en France

Edito
06/06/2019

Le Billet d'humeur d'Yves Thuriès - juin 2019, Thuriès Gastronomie Magazine n°310

Depuis notre origine, des études nous montrent l’évolution de l’espérance de notre vie humaine, du jour de la naissance au jour de la mort.

Les bonnes conditions n’ayant pas toujours été réunies, la médecine absente, la mortalité infantile très importante, les guerres, les épidémies, les catastrophes naturelles, les manques de nourriture et d’hygiène, ont fait que l’espérance de vie a beaucoup évolué au fil des siècles.

 

Estimation de la durée de vie depuis notre origine

DATE

HOMME

|

DATE

HOMME

Avant notre ère 12 ans | En 1850 39 ans
Au XVe siècle 19 ans | En 1900 45 ans
Au XVIIe siècle 26 ans | En 1950 65 ans
En 1700 24 ans | En 1975 70 ans
En 1750 27 ans | En 2000 75 ans
En 1800 30 ans | En 2018 80 ans

 

L’espérance de vie d’une femme est de 2 à 5 ans supérieure à celle des hommes.

 

Au Moyen Âge, c’étaient les 2/3 ou les 3/4 des enfants qui mouraient à la naissance, la performance était alors d’atteindre l’âge adulte.

Les progrès de la médecine ayant fait de grandes avancées depuis le XIXe  siècle, l’espérance de vie a pratiquement doublé au cours du XXe  siècle, passant ainsi de 45 ans en 1900 à plus de 80 en 2018.

 

Dans une époque où l’on nous parle beaucoup de l’âge du départ à la retraite, cela ne peut que nous interpeller, d’autant que, on nous annonce que ceux qui naissent aujourd’hui ont une espérance de vie pouvant aller jusqu’à 100 ans, ce qui est formidable !

Ainsi, s’ils prennent leur retraite à 60 ou 65 ans, ils profiteront de celle-ci pendant 35 ou 40 ans ; c’est merveilleux et je m’en réjouis, mais par qui et comment sera payée leur retraite ?

Là alors, je me fais du souci pour eux, sachant que selon le principe de notre retraite par répartition, telle que nous l’appliquons depuis 1945, c’est avec les années de travail que l’on se paye les années de retraite.

 

Rappelons qu’en 1945, quand le départ à la retraite à 65 ans a été confirmé, 65 ans était la moyenne de la durée de vie d’un ouvrier en France ; mais qu’en sera-t-il quand cette moyenne sera de 100 ans ?

 

Avec une pointe d’humour, je dirais : espérons qu’il ne sera pas nécessaire alors, de raccourcir la durée de vie en France, pour pouvoir payer plus décemment les retraites !

 

Laissons maintenant les politiques faire leur choix, délicat et difficile ; tout en sachant que les erreurs faites aujourd’hui, ce seront nos enfants qui les paieront demain.

S'abonner à un magazine de référence

Thuriès Gastronomie Magazine
Abonnez-vous !

Recevez chez vous vos 10 magazines par an et bénéficiez d'un accès exclusif à votre espace abonnés incluant :

-Plus de 3000 recettes et 12000 procédés de plus de 400 chefs (avec moteur de recherche multi-critère)

-Vos magazines en version numérique (PDF & Visionneuse) pour nous suivre sur tablettes et smartphones

-La galerie photo de nos reportages

 

Je m'Abonne !

 

Newsletter,

restez informé de nos actualités, de nos offres, de notre agenda...