Un artisan nous a quittés

Edito
12/11/2015

Le Billet d'humeur d'Yves Thuriès - Janvier/Février 2015, Thuriès Gastronomie Magazine n°266

 

« Tous les chocolats sont faits main, mais en réalité, on les fabrique avec le cœur. »

Je me permets de retranscrire ici une phrase mythique de Robert Linxe, qui illustre parfaitement le métier de chocolatier.

Le 11 décembre dernier, nous perdions une figure emblématique de la pâtisserie-chocolaterie française. Plus qu’un artisan, plus qu’un pâtissier, plus qu’un chocolatier, plus qu’un chef d’entreprise, c’est un grand Homme, au parcours unique, qui nous a quittés.

Robert Linxe, le « sorcier de la ganache » a su donner ses lettres de noblesse à la pâte de cacao et diffuser le savoir-faire chocolatier français à l’international. Dans le Thuriès Magazine, nous lui avions consacré un album du chef en décembre 1994, il y a 20 ans exactement. Nous y présentions un professionnel passionné, un explorateur de saveurs, un perfectionniste élégant aux traits et aux idées de génie.

Nous le connaissions surtout comme fondateur de La Maison du Chocolat, success story à la Française qui compte désormais des boutiques à travers le monde entier. Cependant, il faut savoir que son parcours est bien plus large et ne se limite pas à la réussite admirable de sa chocolaterie. En effet, il est également l’auteur de nombreux ouvrages sur la pâtisserie et chocolaterie et a reçu la Légion d’honneur en 2007 pour l’ensemble de son œuvre.

Robert Linxe était pour moi un confrère mais aussi un ami avec qui j’ai eu l’honneur de partager diverses manifestations ou d’être à ses côtés lors de jurys. J’ai vu chez lui, l’âme d’un grand connaisseur de son métier, d’un homme qui avait une façon très singulière d’appréhender la dégustation et qui, de par sa faconde et son intellect, savait parler du chocolat comme peu d’entre nous.

Il nous a quittés un mois de fêtes, qui pour lui revêtait une importance toute particulière car décembre c’est aussi le mois où le chocolat est à l’honneur.

Quelle bien malheureuse coïncidence pour un homme qui a donné sa vie à la promotion de cette noble matière première.

 

C’est avec grande tristesse que je rends hommage à ce grand professionnel, dont la France peut être fière, Robert a inspiré l’ensemble de sa génération et a laissé une trace indélébile sur les générations qui l’ont succédé.

 

J’adresse toutes mes condoléances à sa famille, ses amis et ses proches.

S'abonner à un magazine de référence

Thuriès Gastronomie Magazine
Abonnez-vous !

Recevez chez vous vos 10 magazines par an et bénéficiez d'un accès exclusif à votre espace abonnés incluant :

-Plus de 3000 recettes et 12000 procédés de plus de 400 chefs (avec moteur de recherche multi-critère)

-Vos magazines en version numérique (PDF & Visionneuse) pour nous suivre sur tablettes et smartphones

-La galerie photo de nos reportages

 

Je m'Abonne !

 

Newsletter,

restez informé de nos actualités, de nos offres, de notre agenda...